0
(0)

Vous devez certainement vous demander à quoi correspond l’acronyme DPO ? Il s’agit du Data Protection Officer, qui va devenir une réelle profession avec la mise en place du RGPD (Règlement Général de la Protection des Données).
En effet, la règlementation qui sera bientôt en vigueur prévoit la désignation obligatoire d’un DPO, dans certains cas.

Quelles sont les missions d’un DPO ?

les entreprises et administrations devront avoir un DPO à partir du moment où elles utilisent des données personnelles. Il s’agit d’éviter les risques en matière de sécurité ou de légalité.

Il aura les missions suivantes :

  • S’assurer que le responsable du traitement des données respecte la législation lorsqu’il les utilise à des fins commerciales ou internes.
  • Garant de la conformité, il devra réaliser des analyses de risques et des études d’impact pour conseiller au mieux les entreprises.
  • Il pourra être contacté sur n’importe quelle problématique et sera l’interlocuteur privilégié lorsqu’une violation de données personnelles aura été commise.
  • Le DPO devra veiller à ce que les droits d’accès, de modification, de suppression et d’opposition soient respectés.

En revanche, il n’est pas dans l’obligation de dénoncer des manquements à la CNIL.

Faut-il obligatoirement un DPO dans une entreprise ?

Il y a 3 cas pour lesquels avoir un Data Protection Officer est impératif :

  • Lorsque le traitement est effectué par un organisme public ou une autorité publique
  • Si les activités de base concernent des opérations de traitement qui exigent un suivi régulier pour les personnes concernées
  • Quand les activités de base du responsable du traitement consistent à traiter des données « sensibles » (comme pour la santé, la politique, la religion) à grande échelle ou encore, des données à caractère personnel relatives à des condamnations pénales ou des infractions.

 

Découvrez chaque semaine les articles proposés par Atoo Next pour vous informer sur toutes les nouvelles règlementations.

N’hésitez-pas à nous suivre sur nos réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Instagram, Youtube ou Google +
De plus, notre newsletter est disponible sur notre site, vous pouvez vous inscrire pour recevoir en avant première nos actualités.

 

Est-ce que cet article vous a été utile ?

Cliquez sur les smileys pour évaluer !

Nos lecteurs

Pas encore de vote ! Soyez la / le premier-ère

Partagez votre lecture sur les médias sociaux

Suivez-nous sur les médias sociaux

Nous sommes désolés d'apprendre que cet article ne répond pas à vos attentes !

Laissez nous améliorer cet article

Dites-nous ce que nous devrions faire ?

Share This