Logiciel et CMS ecommerce pour créer votre boutique en ligne

E-commerce les enjeux aujourd’hui

Une stratégie digitale : positionner votre projet au cœur d’ une stratégie générale

Cahier des charges : les fondamentaux d’un cahier des charges e-commerce

Solutions complémentaires qui vont permettre de propulser votre site

Les nouveaux enjeux du e-commerce suite à la crise

75 % des ciber acheteurs pensent que les entreprises et commerces de
proximité devrait proposer leurs offres en ligne.
Le web est en train de connaître un tournant et les entreprises doivent repenser leur stratégie.
40 millions d’internautes ont effectué des achats en ligne au cours du premier trimestre 2020.
6 consommateurs sur 10 indiquent qu’ils continueront à faire leurs achats en ligne après la crise sanitaire de la covid 19.
Le e-commerce a explosé : En avril 2020 les achats sur internet ont connu une croissance de 57 % tous circuits de distribution inclus.
Ce qui pousse les entreprises à transformer leur offre de magasins physiques en magasin en ligne pour continuer à augmenter leurs volumes de ventes et à fidéliser leurs clients.
+ 42 % : Les secteurs qui ont bien fonctionné sont tous liés à la grande distribution.
+ 27 % pour la pharmacie et la para-pharmacie.
– 22 % : Les secteurs qui ont été les plus touchés sont ceux liés aux voyages au tourisme.
– 14 % pour le retail et le luxe

Ces chiffres post covid du e-commerce amènent des nouveaux enjeux pour les entreprises. Du coup toutes les entreprises veulent se digitaliser et veulent mettre leur offre en ligne mais il faut quand même penser à s’adapter aux nouveaux usages des consommateurs, leur mode de consommation.
Optimiser l’expérience client sur l’ensemble des canaux pour continuer soit à fidéliser les clients actuels soit conquérir de nouveaux clients ce qui montre aujourd’hui qu’une entreprise se doit d’avoir une présence digitale pour ne pas se retrouver en perte de vitesse par rapport à ses concurrents qui eux vont convertir un petit peu et donc passer vers du digital pour augmenter leur volume de vente.
Bien identifier ce qui relève spécifique au contexte métier de votre entreprise.
Généralement aussi ce qu’on peut observer quand des personnes des entreprises questionnent les agences pour un projet de refonte de site e-commerce c’est qu’il y a souvent des levier qui ne sont pas forcément optimisés et des points un petit peu dur qu’on identifie comme par exemple tout ce qui va être lié à la rationalisation et l’optimisation des pages clés.
Un point important à prendre en compte est également au niveau des parcours utilisateur. Il faut proposer des fonctionnalités qui sont adaptées par rapport à ses utilisateurs, il faut pas forcément mettre un point d’honneur à vouloir faire en sorte que sa page d’accueil soit la plus belle possible puisque il se peut que les internautes arrivent uniquement sur la page de liste de résultats, de fiches produits, de moteurs de recherche et qui sont donc ces pages clés a travailler.
Tout ce qui va être lié à l’optimisation des moyens de paiement et des process de logistique, on a tendance à voir généralement sur quelques sites e-commerce qu’il y a un manque de transparence sur sur ces sites, ce qui peut freiner la phase d’achat du client. Ça peut très bien être des frais de livraison qui n’étaient pas clairement énoncés lors du tunnel d’achat, des moyens de paiement qui sont parfois trop peu nombreux pour permettre aux clients de choisir celui qui lui convient.
Aller au-delà de Google analytics pour mettre en place un plan de marquage efficient sur les sites qui permet aux entreprises de bien analyser le taux de
conversion, le taux d’abandon, le nombre de personnes qui a été sur la page.
Recontextualiser votre projet
La rédaction du cahier des charges c’est qu’il faut être le plus précis possible dans votre cahier des charges et donner le plus détails possibles pour que le
prestataire qui va prendre en compte votre projet de création, de refonte de
site e-commerce puisse avoir tous les tenants et aboutissants de votre projet.
On peut se servir de l’exemple du budget qui n’est parfois pas énoncé lors du cahier des charges ce qui ne permet pas aux prestataires de se positionner sur l’ensemble des fonctionnalités à embarquer dans le projet, la technologie à choisir, les solutions web marketing…
Il faut savoir être le plus précis possible et donner le plus de détails
pour aider au bon lancement de votre site e-commerce.

La re-contextualisation de votre projet : positionner votre projet dans une stratégie générale de votre entreprise. Ça ne va pas être un projet qui va décorrélé de votre stratégie actuelle, il faut savoir l’imbriquer là dedans et
savoir où est ce que vous voulez emmener votre site e-commerce demain par rapport à la stratégie actuelle et dépasser la simple notion du cahier des charges où là on va juste établir une liste de fonctionnalités.
Il faut savoir déterminer quels sont les objectifs, qu’elle va être votre positionnement, votre vision.

Les fondamentaux du cahier des charges en e-commerce

La première étape c’est de définir les leviers de succès de la stratégie
e-commerce. 3 enjeux vont être primordiaux à déterminer avant le lancement de votre site.

Est-ce que mon offre est dématérialisable et adaptable au web ?
Il faut repenser soit sa stratégie de commercialisation, si l’offre de votre magasin physique n’est pas dématérialisable, soit la décliner pour faire en sorte que une fois votre site lancé votre offre soit en lien avec les attentes de votre communauté.

Est-ce que je maîtrise l’acte de vendre en ligne ?
Nécessité d’avoir une politique de prix adaptée, maîtrise de la chaîne logistique, maîtrise des solutions de paiement, gestion des réclamations et des retours clients qui n’est pas la même dans un point de vente physique. Il faut prendre en compte la réclamation client, gérer les avis qu’on va avoir sur son site qui peuvent parfois être négatifs et nuire à la visibilité ou à la réputation du site e-commerce. Il faut pouvoir rebondir directement dessus pour
proposer une offre commerciale qui va satisfaire plus le client et peut-être modifier cet avis.

Ma stratégie webmarketing est-elle optimisée ?
Pour correspondre à mon projet de site e-commerce que ce soit en termes d’acquisition de nouveaux clients, de conversion et de fidélisation.

Qu’est-ce qu’un bon cahier des charges pour un site internet ?

Le cahier des charges n’est pas une simple liste de courses de fonctionnalités,
votre cahier des charges doit prendre en compte la cartographie générale de votre écosystème, de l’environnement de votre entreprise, avec les objectifs, les cibles les logiciels que l’on va embarquer sur ce projet là qui peuvent
être en CRM, RP.

 

Définir les grandes lignes de votre projet, définir les objectifs généraux de votre projet, quantitatifs, qualitatifs. Avez-vous pour but de capter des nouveaux clients en déclinant votre votre offre en ligne

ou de fidéliser les clients actuels ?
Quel va être votre positionnement stratégique ?
Quelles peuvent être les contraintes : budget/planing/équipes/technos
Définition des cibles et personas ce qui va permettre ensuite de réaliser tous tous les parcours utilisateurs.
Définition des briques techniques et fonctionnelles.
Mise en place d’un plan de marquage efficient qui va permettre d’analyser sur chaque page ce qui fonctionne ou non.

Dresser le tableau de votre entreprise, définir quelle est la place du
digital dans votre stratégie de vente,est ce que c’est quelque chose qui va
être complémentaire à votre point de vente physique ? Est-ce quelque chose qui va être totalement à part : drive to store.
Définir une enveloppe budgétaire qui peut être soit globale au projet, soit
des enveloppes qui peuvent être allouées aux fonctionnalités, une autre au webmarketing.

Stratégie marketing : quelles vont être les parcours utilisateur que je
veux sur notre plate forme ?
Quels sont les cibles ? A qui on s’adresse ?
Qui sont mes concurrents sur le marché ?
Quels sont mes axes de différenciation ?
Ai-je défini un plan marketing pour bien communiquer auprès des utilisateurs ?
Est-ce que mes produits sont soumis à une législation spéciale de vente en ligne ?

Design et parcours utilisateur

Cartographier et designer l’ensemble de l’expérience client et définir les
maquettes et tous les parcours pour après rentrer sur le développement du
site et cartographier également l’arborescence de votre site. Ça passe par des maquettes du webdesign, de l’identité graphique qui va permettre de mettre en œuvre toutes les fonctionnalités derrière.

La brique technique

Gestion des flux et échanges entre l’ensemble de vos logiciels et autres systèmes d’information.
Les données clients, vous voulez qu’elles restent uniquement sur le site e-commerce ou voulez-qu’elles soient directement embarquées et stockées dans le CRM.
De même avec le RP, voulez-vous que les renseignements des fiches produits proviennent du RP et soient ensuite chargées sur le site e-commerce ou ces
informations là vont-elles être directement renseignées sur le site e-commerce.

Choisir sa technologie

Il y a plusieurs grandes familles qui vont exister les des frameworks, des cms open source, des solutions propriétaire comme du Shopify, il y a des solutions qui peuvent être des abonnements mensuels.
Généralement à la lecture du cahier des charges c’est le prestataire qui va vous proposer la technologie la plus pertinente qui va permettre à votre site de bien
fonctionner.

La brique fonctionnelle

Gestion des prix : la ou les solutions à intégrer,PayPal, Strike…
Les types de moyens de paiement.
Les devises à gérer
La facturation
Prix dégressif en fonction du volume d’achat
Catégorie de TVA par produit

La logistique : modes de livraison et types de transporteurs, frais
de livraison, gestion des stocks selon les pays.
Règle des promotions : gestion des codes promo est remise, période de validité, réserver à un groupe de clients ou groupe de produits.
Gestion des commandes : statut des commandes, trier les commandes, modifier et annuler les commandes.
Gestion des factures
Gestion des retours

Gestion des produits : gestion de packs de produits ou non.
Gestion de produits ne nécessitant pas de stock et expédition.
Mise en place d’une alerte si plus de stock.

Catégorisation : hiérarchisation du catalogue produits, profondeur de l’arborescence, catalogue différent si plusieurs pays.

Fiches produits : association à un groupe de produits/catégorie, nombre d’unités, visuels et supports multimédia, déclinaison produit.

Espace client : modes de connexion, wishlist, traçage des commandes, traçage de paniers en attente de validation.

Autres fonctionnalités : site multilingue, tunnel de commande, fidélisation, gestion des avis des clients, moteur de recherche, Cross Sell, RGPD.

Le SEO

Étape souvent peu détaillée dans un cahier des charges e-commerce mais qui est d’une très grande importance, mettre en place toutes les optimisations techniques et éditoriales avec les mots clés, les url, les balises alt, sitemap, keywords, …pour commencer à faire le référencement naturel sur le web.
Optimisations éditoriales avec la rédaction de contenus optimisés.
Dans le cadre d’une refonte d’une refonte d’un site e-commerce, définir en avance le plan de migration pour l’anticiper dès la rédaction du cahier des charges, pour que le prestataire puisse savoir quels éléments il va devoir reprendre de l’ancien site ou non.

Définir un plan de marquage

Aller plus loin que Google Analytics dans l’analyse des métriques.
Analyse de vos besoins et constructions d’un plan de taggage.
Analyse de votre stratégie actuelle et définitions des nouveaux besoins de mesure.

 

Pour finir sur la rédaction du cahier des charges il faut s’assurer de la bonne méthodologie de votre prestataire. Il va falloir échanger de manière assez régulière avant le lancement du projet pour savoir si au niveau de l’approche projet du prestataire, c’est quelque chose qui vous correspond. Il faut bien
définir tous les parcours client, les modules à exploiter et définir le rôle
de chaque intervenant. Préparer des grilles d’évaluation qui vont vous permettre de bien analyser le projet et savoir ce qui correspond à vos critères.
Augmenter la performance avec des solutions tierces

Sans stratégie web-marketing votre n’aura pas ou peu de visibilité et donc le volume de vente sera peut-être moindre. C’est un peu comme ouvrir une boutique perdue en pleine campagne, personne ne vous connaît tant que vous ne faites pas parler de vous !
Il faut donc penser à toutes cette chaîne de valeurs qui va aussi bien de l’acquisition, de la conversion, de la connaissance, et de la fidélisation de vos clients avec différentes solutions.
Le emails marketing : ça peut être de la relance de paniers abandonnés, une fois qu’un client a effectué un achat,après combien de temps je le relance ? Qu’est ce que je lui propose ? Toute une stratégie de click to chat : lorsque mon internautes est sur mon site est ce que je vous propose une possibilité d’interagir avec un chat pour l’aider à trouver, peut-être à solutionner son problème ?
Une présence sur les réseaux sociaux, une stratégie d’Inbound marketing qui va permettre du coup de créer et de développer du contenu pour faire venir encore plus d’internautes sur votre site.

 

Qu’est-ce qu’un bon cahier des charges ? Ce qu’il faut faire.

Définir toutes les grandes ligues directrice de votre projet
Définir le degré d’accompagnement nécessaires
Détailler chaque brique (fonctionnelle, design, techno, SEO,…)
Pour permettre au prestataire contextualiser le projet dans la stratégie générale de l’entreprise.

Share This