Se lancer dans le e-commerce ou l’économie numérique

Atoonext repère pour vous les meilleurs conseils pour se lancer dans le e-commerce. Voici aujourd’hui l’occasion de découvrir toutes les solutions pour le e-commerce.

Questions pour futur e-commerçant

Dans cette vidéo, je voudrais faire un point global sur les solutions qui s’offrent à vous quand vous voulez lancer votre activité e-commerce. Vous voulez vous lancer dans la vente en ligne de produits physiques, et vous vous posez des questions : qu’est ce que je dois faire, comment je dois lancer mes activités? Alors s’offre à vous plusieurs choix :

Faire appel à une agence web pour la création de votre boutique

Le choix le plus classique, que la plupart des gens font, coûte entre 1500 et plusieurs dizaines voire centaines de milliers d’euros. Si vous passez par une agence web qui va vous dire qui va vous développer un site sur mesure. En général, on part sur ce qu’on appelle un gestionnaire de contenu standard du marché et ont fait une adaptation de ce gestionnaire de contenu aux besoins du client. Si vous choisissez ce scénario, vous n’avez quasiment rien à faire, c’est à dire que vous allez rencontrer l’agence de com, la web agency ou un indépendant ou une société de services informatiques qui va vous développer le site. Moi je vous conseille de passer par des petites agences avec quelques quelques personnes, parce que vous n’êtes pas noyé dans la masse des gros projets. Si vous passez par une grosse agence bien souvent vous êtes un client parmi tant d’autres, si vous passez par un free-lance, le souci, c’est que bien souvent ils sont victimes de leur succès et ils ont du mal à servir, donc à être disponible pour vous. Attention, il faut bien choisir son partenaire.

Par le passé quand j’étais spécialisé dans la gestion de parc informatique de projets, de sites web ou sites e-commerce qui étaient des projets en échec parce qu’il n’y avait pas assez d’implication soit en interne, soit en externe. Du coup, c’était des projets qui donnaient pas grand chose au final. Si vous voulez lancer un site e-commerce c’est vraiment comme si vous alliez choisir un local, son emplacement, les couleurs que vous allez mettre dedans, l’ambiance que vous allez mettre avec les meubles…c’est un projet qui va vraiment être un projet en matière physique où ça se matérialise plus. Évidemment c’est plus simple, mais beaucoup de personnes qui se lancent dans la mise en place d’un site web prennent ça un petit peu à la légère et c’est pas forcément un projet aussi important que ça devrait l’être. Attention à ne pas prendre un projet comme ça à la légère, ça peut vite devenir un échec et là vraiment ça serait très dommage parce qu’il y a un potentiel vraiment énorme à se lancer dans le e-commerce en France même encore en 2016.
Pour moi il y a encore beaucoup de choses à faire, c’est un marché très dynamique et en évolution constante.

Créer sa boutique en ligne soi-même

On a vu deux cas de figure où vous allez choisir de passer par une agence web qui va vous développez le site. Mais si par exemple, vous pouvez vous-même développer, si vous avez un petit peu de compétences informatiques et que vous sentez capable de prendre les choses en main où vous avez dans votre entourage un copain qui peut vous faire ça pas trop cher, voire même gratuit et donc il va falloir choisir un gestionnaire de contenus. On choisit ce qu’on appelle un CMS en anglais et en français, donc un gestionnaire de contenus qui va gérer vos articles et gérer vos pages. Vous allez pouvoir y implémenter un système de paiement pour pouvoir faire en sorte que les clients vous payent. L’internaute qui se connecte sur votre site verra donc un site web avec vos produits, il aura un phénomène de panier pour mettre l’article dans le panier. Derrière, il y aura un processeur de paiement qui lui va être en charge du paiement avec ce qu’on appelle une passerelle de paiement comme PayPal, Stripe…

Donc, là c’est un portefeuille électronique qui va accueillir les fonds que vont générer les ventes et après vous vous en servez un petit peu comme un compte en banque, on va dire que c’est un portefeuille électronique sur lequel il y a l’argent qui s’accumulent en fonction des ventes que vous faites. Le plus connu, c’est PayPal. Ensuite vous allez avoir besoin si vous passez par ce genre de passerelles, d’avoir un contrât, ce qu’on appelle un contrat via des ventes à distance avec votre banquier qui va vous donner de l’information qu’il va raccrocher à votre compte en banque. Il va y avoir des identifiants et les informations qui vont être mis en place comme des codes secrets, des phrases, des adresses de sites web c’est confidentiel… qui vont vous être transmis, que vous devrez transmettre à votre développeur web ou si vous faites vous même votre site que vous devrez mettre donc dans le petit logiciel que vous avez utilisé pour gérer vos paiements directement en ligne. Si jamais vous voulez donc mettre en place votre site web il existe en prenant des standards du marché. Je les conseille parce que c’est vraiment les plus accessibles, il y a une communauté très active, si jamais il y a un souci on n’a pas de mal à trouver un développeur qui connaît cette technologie, derrière il y a une communauté qui suit. Si jamais vous avez un bug ou un piratage ou un problème sur votre site, quelqu’un peut répondre rapidement. Les standards du marché nous permettent d’avoir des coûts assez intéressants quand on veut faire appel à un prestataire projet.

CMS Prestashop

Donc il y a ce qu’on appelle Prestashop qui est un fameux gestionnaire de contenus, prestashop c’est le site que peut avoir monsieur ou madame tout le monde. On va dire que pour quelques milliers d’articles maximum ça peut être bien, parce que ça tient la route, c’est efficace, c’est gratuit. Vous le téléchargez et vous l’installer sur votre hébergement. On peut avoir différents types de sites, du site comme ça avec les articles directement mis en avant, avec des posts de contenu en premier, ensuite derrière…Donc ce qui se passe en général c’est qu’on télécharge un gestionnaire de contenus et après derrière on achète un modèle de site, une template, qu’on va venir installer sur son site, de manière à faire en sorte d’avoir le visuel qui nous plaît.

Donc il y a plein de visuels en ligne, par exemple je clique sur ‘vendez en ligne’, on peut cliquer sur la démo, on télécharge les sources qui est un fichier d’archives. On peut décider de se faire héberger aussi directement chez Prestashop ou alors passer par une agence partenaire. Une fois qu’on a téléchargé ça, derrière on va acheter ou récupérer gratuitement une template, un modèle de site. Soit vous faites développer une template par un développeur web, un web-master qui lui va vous développez ça, soit vous l’achetez directement tout fait.

CMS Magento

Pour des sites un peu plus évolués et plus gros, j’avais un projet sur un site, on avait fait un devis à 230 000 euros donc vous imaginez. Magento c’est l’une des solutions qui est la plus utilisée pour les plus gros sites. La plupart des gros sites mondiaux sont sous Magento. Il était gratuit jusqu’à quelques temps, ils ont changé un peu leur modèle économique, mais on pouvait le télécharger et l’installer. Il y avait une version enterprise et une version community qui était la version qu’on pouvait télécharger gratuitement. On peut l’installer directement dans son hébergement et acheter un template, un modèle de site pour pouvoir avoir son site qui correspond vraiment à ce qu’on attend. Magento est vraiment une machine de guerre, si vous avez quelques dizaines de milliers d’articles, c’est vraiment un site qui est puissant, avec un moteur derrière de e-commerce qui est puissant. Dans ces sites vous allez pouvoir créer vos articles, avoir votre base de données clients qui seront directement implémentés dans une base de données. Vous allez pouvoir gérer vos stocks, paramétrer tous les coûts associés aux logistiques, si vous envoyez un colis en France ça sera tel ou tel coût, si ça part en Belgique tel coût… en fonction de l’adresse de livraison.

Possibilité de rajouter ce qu’on appelle des petits modules extérieurs que ce soit pour n’importe quel type de gestionnaire de contenu, on rajoute ce qu’on appelle les extensions avec des plugins qui ont une fonction bien particulière. Si par exemple vous vous voulez passer par un prestataire de dropshipping ou si vous voulez que vos stock de votre site à vous soit en accord avec ce qui se passe sur les places de marché par exemple, il existe des plugins des extensions qui remplissent des fonctions bien particulières : de tenir à jour par exemple quelque chose, d’envoyer les e-mails avec un paramètre en particulier…

Ces extensions qu’on vient rajouter permettent donc de faire des fonctions sur un sujet particulier,c’est la façon de faire un site qui est la moins onéreuse. Moi j’ai la chance d’avoir les compétences informatiques qui fait qu’à chaque fois maintenant je développe mes sites moi même. J’ai eu par le passé des sites sous Magento, j’en ai eu aussi sur Prestashop, mais maintenant je ne les utilise plus parce que j’ai choisi un marché de niche, une stratégie marchés de niche. Donc je n’ai que des petits sites et bien souvent je recrute mes clients par ce qu’on appelle le référencement naturel.

CMS Woocommerce

Donc je mets beaucoup de contenus, et donc les contenus je le fais gérer par ce qu’on appelle WordPress. C’est un gestionnaire de contenu qui était destiné aux sites type blog, où les gens peuvent mettre des articles chaque jour, des posts avec du contenu, des photos, des vidéos, du texte et au fil de l’eau les gens s’en servent de plus en plus comme un site internet. C’est ce qu’on appelle un module qu’on vient rajouter en fait à son site qui s’appelle WooCommerce, mis à disposition par Wootheme. Cest gratuit. C’est un moteur de e-commerce qui vient se rajouter sur le gestionnaire de contenu qui lui est plutôt dédié à la publication de textes
Donc en standard, il est sympa, il est beau il a un design qui est pas trop mal, on trouve des templates aussi gratuites. Il y a un ensemble de plugins qui nous permet en fait des sliders de photos par exemple, la gestion des commentaires clients, et ce genre de choses qu’on vient rajouter en fait au site ça permet d’avoir un site e-commerce basé sur WordPress. Et là je pourrais dire que quasiment n’importe qui peut le mettre en ligne parce que c’est vraiment très très simple. Si on se forme un tant soit peu, si on a un petit peu une logique informatique en tête, on peut assez facilement mettre en place son site e-commerce donc avec WordPress et WooCommerce. Et là, c’est en général destiné à quelques dizaines d’articles, ça peut être pas mal d’avoir quelques dizaines voire au maximum quelques centaines d’articles. Ce genre de site qu’on peut mettre en place de manière très très rapide et très peu cher permet d’avoir un site qui tourne.

Encore une fois, donc je télécharge le gestionnaire de contenu WordPress, je télécharge et installe le thème WooCommerce, l’extension WooCommerce qui permet de rajouter donc la couche e-commerce à mon site WordPress. Si le design du site me plaît pas je télécharge un template de site et je l’installe directement sur sur tout ça et ça permet donc d’avoir un site e-commerce en ligne rapidement. On aura donc avec l’ajout de ce template et de cette extension, un site purement e-commerce où je vais pouvoir donc gérer mes articles, avoir les statistiques des consultations de mes pages, avoir mon chiffre d’affaires généré, ma base de données clients,…tout ça de manière assez simple directement sur un site WordPress. C’est vraiment efficace. Il y a des sites qui se sont spécialisées dans la vente de thèmes Envato Themeforest qui est un des sites de l’espèce de galaxie de sites, Envato market qui permet de télécharger directement sur WordPress des thèmes de sites. Donc là, j’en ai par exemple à 49, à 59, … donc si je clique par exemple sur celui là je vois à quoi ça ressemble, donc on a un petit peu tous les tous les types de sites. Et puis il y a beaucoup de ressources gratuites qui permettent de mettre en ligne un site rapidement, mais voilà pour un site un peu plus évolué c’est peut être bien d’acheter. Mais encore une fois, on n’est pas sur des milliers d’euros, pour 150 euros vous pouvez avoir un site qui tourne nickel un site digne d’un pro qui tourne et puis après il n’y a plus qu’à trouver des produits et les vendre.

Donc ça c’était ‘je fais tout seul, je suis un petit peu technicien, j’ai un petit peu de technique, je suis à l’aise avec un petit peu la technique donc je vais faire mon site moi même. Je prend gestionnaire de contenu dédié on va dire e-commerce comme Prestashop, Magento ou alors je bidouille un site e-commerce entre guillemets, c’est pas le mot : j’ai un ami qui travaille sur WooCommerce et qui fais 5-6 000 euros par mois, rien que sur ce site là. C’est pas de la bidouille ça permet de générer un revenue, c’est un outil vraiment pour vendre.
Après je télécharge donc je sélectionne un thème qui m’intéresse et je fais tout moi-même ou alors je soustraite avec une agence de com ou un web-master, un indépendant free-lance qui lui va m’aider.

Solution SAAS

Si j’ai pas envie de m’embêter avec tout ça, il y à pas mal de sociétés qui se sont lancés aujourd’hui, qui permettent de créer un site internet vraiment très très rapidement comme Jimdo, par exemple, on voit pas mal de pub en ce moment sur l télé française. Jimdo c’est plus un site à vitrine on a aussi Wix.com qui est aussi pareil, plus destiné à des sites pour moi vitrine. Le seul hic par rapport à ces types de sites, c’est au niveau du référencement. Je pense que c’est pas forcément optimum de passer par ce genre de solution parce que si vous voulez ressortir sur des mots clés bien particulier ça va être un peu compliqué de le paramétrer comme il faut. Entre guillemets, pour cet aspect référencement naturel, je dirais : doit faire ses preuves.

Si on veut passer par ces sociétés qui ont mis en place un espèce de moteur, de générateurs de sites web moyennant un abonnement mensuel, vous pouvez donc créer votre site en ligne. Vous n’avez pas à vous embêter à chercher un hébergement, vous avez juste à vous abonner en ligne et puis créer votre site directement avec l’interface. C’est un espèce de gestionnaire de contenus propriétaires, mis en place par une société et puis avec derrière certainement un support avec des gens qui vont vous aider via l’abonnement que vous allez prendre chez eux . Il y a ce même genre de choses qui existent sur des sociétés spécialisées. Donc là on a par exemple Shopify qui est une société américaine qui cartonne et qui pour moi et un des meilleurs, le leader.

Vous pouvez développer votre site, pareil, même procédé, donc c’est un gestionnaire de contenus propriétaires. Vous créez vos articles, vous créez vos pages et puis vous vous mettez à vendre vos produits, ça vous permet d’avoir un gestionnaire de paiement, un gestionnaire de stock …directement en ligne. C’est pareil, ça se met en place en quelques heures et vous avez votre site qui tourne.
Il y a plein de places de marché qui existent sur Shopify, vous pouvez trouver plein d’extension, par exemple pour mettre en synchro ce qui se passe sur Amazon avec votre site Shopify. Par exemple, quand vous avez une vente de Shopify, de pouvoir mettre automatiquement une demande d’expédition sur sur Amazon par exemple, ça c’est des choses qui sont existantes directement sur les places de marché. Ce sont des développeurs qui se se mettent à développer des outils spécifiques pour Shopify.
On à Wizishop, je connais moins mais c’est l’une des références qui étaient là sur le marché français et européen avant les gens comme Shopify, Wizishop est pas mal, j’en ai des bons retours.
Oxatis qui est un des leaders qui est pareil dans les tarifs ,abonnement e-commerce, abonnement e-commerce pme, c’est essentiellement dédié au e-commerce, ils ont des interconnexions avec des logiciels comme Sage. Vous pouvez donc voir votre comptabilité versé directement par des fichiers, ainsi de suite. Vous avez design, catalogue, la gestion de la boutique, les outils de référencement, vous pouvez multicanal, vous allez pouvoir vendre sur plusieurs plateformes, places de marché, be to be, marketing, statistiques, experts, …vous avez certainement un accès à un support… Quand vous avez votre nom de domaine, que ce soit pour avoir votre propre site directement, ou que ce soit sur des gestionnaires type Oxatis, Shopify…vous allez avoir besoin d’avoir un nom de domaine. Un nom de domaine, ça veut dire que vous allez avoir votre propre marque. Par exemple mon site du geek.com par exemple, vous allez avoir directement votre hébergement, et donc il y a des sociétés comme OVH, comme un Amen ou comme Gandhi qui sont des sociétés qui vont vous proposez uniquement la partie gestion de votre hébergement de votre nom de domaine. Vous achetez un nom de domaine chez eux, si vous passez sur une solution Prestashop, Magento…c’est là où vous allez déposer vos fichiers directement, chez votre hébergeur. Vous aurez accès donc par l’interface technique, au paramétrage de vos e-mails, la création de vos e-mails personnalisés, vous aurez accès à pas mal de choses.

Si on récapitule quand on est sur le lancement d’une activité e-commerce 2.0 :

  1. trouver un nom pour votre société,
  2. réserver le nom de domaine en espérant qu’ils soient disponibles parce qu’il y a beaucoup de domaines qui sont déjà pris, des fois même pas utilisés. On peut racheter un nom de domaine, des fois, des personnes en demandent des sommes astronomiques. Je me souviens par exemple, par le passé, je voulais racheter un nom de domaine : support.fr, la personne le proposait à 45 000 euros, sans l’avoir utiliser, la personne l’avait juste réservé pour pouvoir un jour ou l’autre spéculer dessus. C’est comme les gens qui spéculent sur le vin en gardant des bouteilles des années…Des gens réservent des noms de domaine et attendent qu’un jour quelqu’un veuille les racheter. Il y a deux sociétés spécialisées dans les noms de domaine, qui achètent des milliers de noms de domaine tous les jours, qui les gardent, qui les parquent et puis une fois que quelqu’un se manifeste, ils les revendent 200, 300, 400 euros, 1 000 euros 10000 euros…Il y a eu des histoires célèbres par le passé…
  3. acheter un hébergement si on en a besoin
  4. paramétrer ses e-mails dessus
  5. télécharger le gestionnaire de contenu qui convient
  6. l’installer on lui ajouter directement un modèle de site, un template,les fonctionnalités et les plugins qui vont bien.
  7. paramétrer sa solution de paiement, soit un contrat VAD avec votre banque, soit un processeur de paiement de type PayPal ou Stripe…

Vendre sur les places de marché

Notre boutique tourne, après il faut juste trouver un produit et le mettre directement dans sa base de données. Un dernier dernier aspect, si jamais vous ne voulez pas passer par ce genre de choses vous pouvez aussi vendre en place de marché. Alors directement sur les places de marché, on peut vendre comme Amazon, ou Ebay, Rakuten, Priceminister, Cdiscount, Rue du Commerce qui sont des places de marché. Vous pouvez vendre directement vos produits, vous n’avez quasiment rien à faire, vous n’avez qu’à mettre directement en ouvrant un comte vendeur sur ces places de marché. Moins connus : Go sport, Fnac, Darty, la Redoute, Menlook, Galerie Lafayette, Boulanger, Spartoo… tout le type de deux places de marché qui existent. Vous allez pouvoir vous consacrer à l’essentiel, c’est-à-dire sur la vente des produits et non pas sur tout ce qui est mettre en place mon site e-commerce, trouver une agence…
Aujourd’hui, il faut savoir que les places de marché sont inévitables. Cinq sites, places de marche font 35 millions de visiteurs uniques par mois. Donc en mettant vos produits sur ces sites, vous avez accès à une base de clients vraiment énorme.

J’ai mis en place un atelier de formation que vous pouvez trouver dans le lien directement sous la vidéo qui vous permet de savoir ce qui existe pour savoir quels sont les produits qui marchent bien en place de marché, et c’est le cas sur Amazon par exemple, vous pouvez directement chercher le produit qui se vante de manière à vous positionner sur la niche. Ça permet vraiment d’aller chercher les produits qui marchent bien et de pas perdre de temps à essayer de trouver le marché qui vous intéresse. Les informations sont données publiquement sur Amazon et je vous propose de savoir comment les traiter et où aller les débusquer.

Source : https://www.youtube.com/watch?v=WvT2h659ZrM
Share This